Vente d’une maison à Saint-Sérotin : zoom sur la version 2024 de l’audit énergétique

Partager sur :

Depuis avril 2023, tout bien immobilier énergivore à vendre devait faire l’objet d’un audit énergétique. Pour rappel, l’examen a pour but de donner deux scénarios de travaux de rénovation adaptés à la construction. Quelques changements y ont été apportés depuis le 1er avril dernier. Voici les détails.

La rénovation « par étapes » pour une montée vers deux classes au DPE

La première version de l’audit énergétique devait proposer un scénario de travaux « par étapes » destiné à permettre au bien de gravir une classe au DPE. Mais le nouveau diagnostic doit pouvoir mener la propriété à une classe supplémentaire. Concrètement, l’audit énergétique de 2024 doit comporter un programme « par étapes » capable de faire passer un bien noté F à D.

L’objectif de la note B n’est plus en application

Le scénario « tout en un seul chantier » de la version 2023 du diagnostic visait à atteindre la note B au DPE. Mais désormais, cet objectif n’est plus obligatoire. En effet, le scénario de travaux global du nouvel audit doit tout au moins permettre au bien de ne plus être une passoire thermique. En étant noté F ou G, il doit alors pouvoir arriver à la note C ou D.

Le confort thermique estival doit aussi être pris en compte

En général, des travaux de rénovation énergétique ont pour but principal d’apporter un meilleur confort thermique au bien durant l’hiver. Mais les scénarios de travaux proposés par la nouvelle version de l’audit énergétique doivent également permettre à la propriété de faire face à la fournaise estivale. Le confort thermique de la saison doit donc aussi être au cœur de l’examen. 

Un troisième scénario peut compléter l’examen

Auparavant, l’on exigeait du diagnostiqueur qu’il établisse au moins deux scénarios de travaux : un programme « par étapes » et un autre « tout en un seul chantier ». Mais désormais, le propriétaire du bien à la vente d’une maison à Saint-Sérotin peut demander à disposer d’un troisième programme qui peut s’adapter lui aussi aux besoins de la propriété.